A la découverte de la chimiothérapie

 

La chimiothérapie est l’un des traitements employer pour les personnes souffrant de cancer. Comprendre comment agit ce traitement est une nécessité surtout si vous le redoutez. Découvrons donc comment fonctionne la chimiothérapie.

La chimiothérapie : qu’est-ce que c’est ?

La chimiothérapie est l’utilisation d’un traitement à base de médicaments et de composés chimiques pour ralentir et traiter une affection. C’est un traitement qui fait peur aux pays en raison des divers effets qu’il peut avoir sur leur organisme. La chimiothérapie peut être administrée au malade sous forme de :

  • Médicaments à avaler
  • Injection intraveineuse : piqure dans une veine
  • Injection intramusculaire : piqure dans un muscle
  • Injection sous la peau
  • Injection intrapéritonéale : piqure dans la cavité péritonéale 
  • Pommade à appliquer sur la peau
  • Injection intra-artérielle : piqure dans une artère alimentant la tumeur en sang

Il est à notifier que la durée de votre traitement varie en fonction du type de cancer et que les recommandations de votre médecin traitant sont à suivre à la lettre pour le bon déroulement du traitement.

Chimiothérapie : Quels sont les effets secondaires ?

La chimiothérapie a bien des effets secondaires sur les patients auquel il est administré comme traitement certains peuvent varier fonction du patient mais nous vous citons les plus fréquents :

  • L’épuisement
  • L’alopécie
  • Anémie
  • Bleus 
  • Infections
  • Ballonnement
  • Nausées et déjections
  • Absence d’appétit
  • Douleurs musculaires et affaiblissement de la sensibilité des nerfs
  • Altération de la peau
  • Perte de la libido
  • Perte de poids
  • Problèmes de foie et de vessie
  • Diminution de l’acuité des sens de la vue et de l’ouïe
  • L’infertilité

Il faut également rappeler que les composés chimio thérapeutiques ont pour cible les cellules cancéreuses qui ont une vitesse de multiplication élevée, cependant certaines cellules normales de l’organisme disposent également de cette aptitude et sont donc aussi attaqués par le traitement. Il s’agit des cellules de la bouche, des cheveux, des ongles et également celles de l’appareil reproducteur de la femme.